Trois nouveautés à paraître en octobre, en attendant Le Vagabond de Tokyo en novembre, le manga le plus décadent et décalé de la rentrée...

Brian MARUCA et Jim RUGG - Street Angel
Introduction Paul Gravet
t

Dans l’enfer urbain de Wilkesborough, Jesse Sanchez alias «Street Angel» règne sur la rue. Avec son style improbable alliant kung fu et skateboard elle affronte pêle-mêle gangs de ninja, scientifiques fous, dieux anciens et devoirs du soir. Le trait original de Jim Rugg donne naissance à un joyeux bazar tandis que Brian Maruca scénarise ce monde de fou pour un retour assumé aux sources du grand comics de divertissement. Violence, robots, pouvoirs surnaturels et affreux machiavéliques sont tous convoqués dans ces aventures implacablement fun et efficaces. Un hommage à la bande dessinée américaine ? Peut-être, mais un hommage irrévérencieux truffé de clins d’oeil et surtout... irrésistiblement drôle. Un comics américain qui plaira autant aux kids qu’aux fans de cinéma blacksploitation.

Jim Rugg naît en 1977 et grandit près de Pittsburg en Pennsylvanie. Après des études de peinture et de graphisme, il commence à réaliser des bandes dessinées. Il est ainsi le co-créateur des séries PLAIN Janes, Street Angel et Afrodisiac. Ses bandes dessinées sont publiées entre autres chez Marvel et DC comics. Brian Maruca est né à Pittsburg et y vit toujours. Il découvre l’univers de la bande dessinée avec son ami Jim Rugg. Ensemble, ils créent les sagas Street Angel et Afrodisiac.

Akino KONDOH - Les Insectes en moi
Les Insectes en moi présente une série de 8 histoires liées par l’entremêlement de rêves et de réalité et traversées par l’absurde. Akino Kondoh aime les insectes au point de les chercher, les reconnaître, les dessiner, les peindre et… les déguster dans la vie réelle. Ils s’invitent dans son monde imaginaire et ses rêveries tout naturellement, objets de culpabilité ou clés magiques vers l’au-delà dans ses histoires. Ici, la jeune fille fait de chaque acte quotidien inattendu, le premier d’un enchaînement de hasards objectifs où ce qui arrive deux fois de suite doit arriver une troisième fois. Là, chaque rognure d’ongle coupé devient un ré-activateur de souvenirs. Ailleurs, bouddhisme et chanson populaire se mêlent pour un nouveau conte étrange.

Akino Kondoh est une jeune artiste émergente née au Japon en 1980. Elle participe à des expositions internationales dont la FIAC à Paris. La galerie Mizuma de Tokyo lui consacrera une exposition personnelle en juillet 2008. Parallèlement à son travail de peintre et vidéaste, elle dessine des manga en noir et blanc qui ré-inventent ses souvenirs-
cauchemars d’enfants.


Juhani TOLVANEN - Tove et Lars JANSSON, Une vie avec les Moomins
En observant le trait extrêmement moderne et frais de Tove Jansson, il est difficile de croire que sa bande dessinée Moomin soit née dans les années 1950. Une vie avec les Moomins relate de façon captivante l’histoire de cette bande dessinée qui à l’apogée de sa popularité était publiée dans la presse de 40 pays. Richement illustré de photographies et de dessins inédits, cet ouvrage constitue une véritable caverne d’Ali Baba pour tout amateur des Moomins. L’ouvrage combine tout le sérieux d’une recherche historique basée sur de nombreuses interviews des auteurs Tove et son frère Lars au talent divertissant d’un journaliste spécialisé dans la bande dessinée pour faire découvrir comment les Moomins sont devenus une bande dessinée au succès ininterrompu aux quatre coins du monde.


Juhani Tolvanen est un journaliste spécialisé dans la bande dessinée travaillant depuis 1979 dans Ilta-Sanomat, le plus grand journal du soir de Finlande. Il a publié plusieurs ouvrages sur la bande dessinée et traduit environ 130 albums de bande dessinée. Il est entre autres le traducteur attitré de Bilal et de Schulz en Finlande. Entre 1990 et 1996, avec sa compagne Anita Salmivuori il a traduit en finnois l’intégrale de la bande dessinée Moomin.