Esinem, dont vous pouvez lire l’interview sur ce blog, co-organise un festival d’art et de bondage japonais à Londres, du 25 au 28 juin 2009. Ce festival a pour but de promouvoir le Kinbaku et de montrer qu’il peut constituer une vraie source d’inspiration artistique. De nombreux artistes d’horizons variés seront présents : bondageurs de réputation [...]

Esinem, dont vous pouvez lire l’interview sur ce blog, co-organise un festival d’art et de bondage japonais à Londres, du 25 au 28 juin 2009.

Ce festival a pour but de promouvoir le Kinbaku et de montrer qu’il peut constituer une vraie source d’inspiration artistique. De nombreux artistes d’horizons variés seront présents : bondageurs de réputation internationale, photographes, peintres, céramistes, experts de la cérémonie du thé, …

Au programme des différentes journées :

  • le 25 de 8 à 12 heures : salon du Kinbaku, durant lequel les photographes et artistes auront l’opportunité de pouvoir découvrir les réalisations étonnantes de Murakawa.
  • le 26 de 8 à 12 heures : exposition d’oeuvres artistiques autour du bondage et performances diverses.
  • le 27 de midi à 18 heures : plusieurs ateliers qui permettront aux participants d’améliorer leurs connaissances et leur pratique.
  • le 27 à partir de 22 heures : une grande soirée où de grands experts internationaux feront des performances tout au long de la nuit.
  • le 28 de 14 à 19 heures : démonstrations de réalisations de noeuds, présentations des origines du Kinbaku, stands de vente divers, massages shiatsu …
  • le 28 de 19 à 23 heures : festival de films.

Pour en savoir plus sur cette manifestation et découvrir l’intégralité du programme de ces 4 jours exceptionnels, allez sur le site du festival , et pour acheter des tickets suivez ce lien .

To read this post in English see next page …

(more…)


Posted: 2009-05-17 08:56:11

Ver fuente original del artículo